maillot equipe de france blanc homme

Emerse Faé (avant lui Boris Diecket) né à Nantes, formé au FC Nantes, champion du monde des moins de 17 ans en 2001 avec l’équipe de France, opte pour la sélection ivoirienne “pour avoir une chance de disputer une Coupe du monde”. Une aide matérielle (ballons, chaussures) permet aux deux clubs de tirer profit de cette situation. 11Djibril Cissé et Abou Diaby, tous deux nés respectivement à Arles et à Paris, sont d’autres joueurs originaires de Côte d’Ivoire qui brillent en Bleus. La Coupe du monde 2010 offre l’occasion de voir les prestations des Ivoiriens de France qui évoluent avec les Éléphants et aussi des Français de Côte d’Ivoire qui brillent avec les Coqs gaulois. 16Les Ivoiriens constituent une composante importante du paysage footballistique français. Une année plus tard il se pose à Lorient pour deux ans, puis rejoint l’OGC Nice pour deux autres années, avant de signer à l’Olympique de Marseille. En mai 2010, le mensuel américain Time le désigne parmi les 100 personnalités les plus influentes de la planète.

Parmi ces joueurs, il y a Bakari Koné. 15Les réussites des Drogba, Koné ne doivent pas faire oublier des centaines de jeunes joueurs qui, au prix d’énormes sacrifices des parents, ont voulu tenter l’expérience étrangère par l’entremise d’agents. Ils représentent l’un des principaux groupes parmi les 67 joueurs africains de la ligue 1 lors de la saison 2009-2010. Grâce à l’exceptionnelle réussite de Didier Drogba, ils sont l’attraction de nombreux recruteurs étrangers. Peu de temps après ses débuts, maillot de foot france il fait l’unanimité auprès de la presse footballistique qui le place parmi les meilleurs attaquants mondiaux. Ses exploits sont soigneusement relatés dans la presse locale (Ouest France) et nationale. On attendait le onzième match réplica de l’ère Deschamps (une composition déjà utilisée précédemment), mais Didier Deschamps en a décidé autrement en alignant Lucas Digne dans le couloir gauche à la place de Lucas Hernandez. ’est désormais plus qu’à quatre buts du podium, puisqu’il lui faudra atteindre les 42 pour dépasser Platini qui a une meilleure moyenne. José est, comme il dit, « Marseillais de pure souche » (sans doute serait-il plus exact de dire depuis deux ou trois générations) ; fils d’ouvrier de la réparation navale marseillaise, il a vécu avec sa famille nombreuse (onze enfants) à la cité Consolat dans les quartiers populaires du littoral portuaire marseillais.

Le joueur clame son innocence mais il est suspendu deux ans puis six mois. 12Depuis les années deux mille, l’équipe de Côte d’Ivoire est composée de joueurs nés et formés en France. La Côte d’Ivoire devient tout à coup le pays qui possède un réservoir de joueurs prodigieux. Choix de raison et de cœur se mêlent dans les décisions des joueurs qui optent pour la sélection de Côte d’Ivoire. 13À l’été 2005, la rencontre amicale entre la France et la Côte d’Ivoire à Montpellier permet de découvrir six pensionnaires de l’académie de football créée en 1994 par le Français Jean-Marc Guillou. Son parcours français se solde par un échec. 10En 1993, quand l’Olympique de Marseille remporte le premier trophée d’un club français dans une compétition européenne, l’originaire de Côte d’Ivoire Basile Boli est le héros de la finale. Des joueurs évoluant en Côte d’Ivoire sont suivis par les dirigeants monégasques. 8En 1984, Youssouf Fofana, alors âgé de 18 ans, signe à l’AS Cannes entraîné par Jean-Marc Guillou.

Il signe finalement à l’AJ Auxerre où il effectue neuf saisons au sein de la défense. Il signe à Toulon en 1988 puis poursuit une courte carrière à Metz. La capitale française est une des premières destinations mondiales. Les Ivoiriens se distinguent autant par leur présence dans les clubs hexagonaux que par leur place dans l’équipe nationale française. Des blessures récurrentes l’obligent à écourter sa carrière française. 6En décembre 1973, après plusieurs années d’hésitations4 et d’offres refusées de clubs français, Laurent Pokou accepte de venir en France, au Stade Rennais plus précisément, afin de poursuivre sa carrière de footballeur. Un désir de France se fait de plus en plus remarquer dans l’esprit de footballeurs peu connus comme très connus. 14Il est pratiquement impossible de parler des footballeurs ivoiriens aujourd’hui sans évoquer Didier Drogba. Hors du stade, Drogba est investi dans des causes humanitaires. En tant que footballeur, l’image de Drogba est liée à celle de l’Olympique de Marseille et dans une moindre mesure au club où il débuta, au Mans, à Guingamp. Certes, c’était à une époque difficile, celle de la chute en 2ème division, celle des « Minots », jeunes du club, en formation, appelés au pied levé à remplacer les vedettes parties ailleurs et qui réaliseront l’exploit de « remonter » le club en 1ère division.